Une place en garderie adaptée à chaque enfant

article-de-blogue-jme-fais-une-place-en-garderie-plaisir-et-bien-etre

Organisme communautaire et de bienfaisance depuis déjà 15 ans, J’me fais une place en garderie est né d’un projet-pilote visant à jouer un rôle de facilitateur au sein de la communauté montréalaise. Cet organisme permet aux parents d’enfants de 0 à 5 ans, présentant des besoins particuliers, de participer activement à la vie dans les services de garde.

« Un enfant en service de garde est grandement stimulé par ses pairs », explique en entrevue Véronique Lizotte, adjointe à la coordination et intervenante pour J’me fais une place en garderie. « Lorsqu’il tente de se lever et de se tenir debout en s’agrippant à une table, il oublie qu’il est en train de travailler d’autres aspects, qu’il est en apprentissage. » La stimulation sociale revêt un intérêt grandement positif auprès des tout-petits qui sont intégrés dans des milieux adaptés à leur réalité.

Un soutien incomparable

Présent auprès des familles dans leurs démarches pour intégrer leur enfant, âgé de 5 ans et moins et ayant une déficience motrice, aux activités d’un service de garde subventionné et situé à Montréal, J’me fais une place en garderie répond à un besoin grandissant. « On est partis de tellement loin, mais il reste du travail à faire », poursuit Mme Lizotte. « Comme tous parents, nos enfants sont des enfants. Même avec un handicap ou des besoins particuliers, il faut s’assurer que tous les enfants trouvent une place. »
La liste d’attente témoigne de cette réalité. Afin de répondre à la demande, l’organisme a grossi et de nouveaux intervenants se sont joints à l’équipe en place.

Une aide même à l’extérieur de l’Île

J’me fais une place en garderie se déplace dans les familles afin d’évaluer leurs besoins, mais également pour un meilleur contact avec l’environnement et l’enfant. Il est donc impossible de bénéficier des services de l’organisme lorsque le lieu de résidence est à l’extérieur de l’Île de Montréal.

Souhaitant tout de même aider le plus grand nombre de familles possible, des capsules web sont disponibles sur leur site web. La série pédagogique « Comment faire » présente en détails la participation sociale en service de garde, alors que les autres clips expliquent l’organisme et la grande source de motivation des enfants intégrés qui cherchent à imiter leurs amis.
Afin de rejoindre un plus grand nombre de familles encore, J’me fais une place en garderie étudie présentement la possibilité d’exporter son modèle d’organisme partout au Québec. Ce nouveau projet n’en est qu’à ses premiers balbutiements, mais il fait clairement partie du plan stratégique de l’organisme pour 2019-2022.

Aidé financièrement par l’Agence de santé publique du Canada via le programme d’action communautaire pour les enfants (PACE), par le ministère de la Santé et des Services sociaux à travers le programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC) ainsi que Centraide du Grand Montréal, l’organisme accepte aussi les dons avec grand plaisir.

Partagez cet article ››

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Nos coups de coeur

Vous allez aussi aimer