L’expertise du Dr Lalonde au service de la psychiatrie

expert-lalonde-psychiatrie-media-plaisir-et-bien-etre-quebec

La 4e édition des deux tomes du livre phare « Psychiatrie clinique, approche bio-psycho-sociale », vient tout juste de sortir des presses des éditions Chenelière. Le psychiatre Pierre Lalonde, dont le parcours professionnel est truffé de récompenses impressionnantes, reconnaissant entre autres sa grande contribution dans l’avancée de la psychiatrie, s’est associé au Dr Georges-F. Pinard pour coordonner plus de 200 psychiatres et chercheurs Certes, il s’agissait d’un défi grandiose, mais le Dr Lalonde a su, encore une fois, mettre son leadership au service de la médecine, afin de s’assurer de la continuité évolutive des connaissances, dans ce domaine particulier.

L’homme derrière la plume

Quelques minutes de discussion suffisent, avec ce Grand du monde médical, pour se rendre compte de l’immense générosité qui habite le Dr Lalonde. Si son titre et ses grandes réalisations imposent le respect et pourraient, par le même fait, installer une certaine forme d’intimidation, la qualité de la relation qu’il établit avec son interlocuteur dès les premiers instants d’une conversation, fait rapidement fondre toute crainte relative.

Professeur émérite et récipiendaire notamment du « Prix d’excellence 2019 » décerné par le Collège des Médecins, le psychiatre reste, encore à ce jour, animé d’une grande passion pour son domaine de prédilection. Les trois 1ere éditions du livre « Psychiatrie clinique » ont été réalisées en collaboration avec son mentor, le Dr Frédéric Grunberg, décédé en 2003. Référence de base, toujours utilisée en enseignement autant que dans la pratique clinique au quotidien, la rédaction de cet ouvrage a demandé une recension particulièrement méticuleuse d’une panoplie d’information. Mais son désir de contribuer à la recherche et à l’éducation, additionné à sa persévérance naturelle, ont fait en sorte de guider l’homme natif du petit village de Saint-Télesphore, comté de Soulanges, près de la frontière ontarienne, afin de lui permettre de mener à bien ce projet ambitieux. Facile à lire, ce livre rend enfin la psychiatrie compréhensible et intéressante, même pour le public général, sans pour autant faire de concessions quant à la rigueur scientifique.

Audacieux, le Dr Lalonde est également fondateur de la 1re clinique francophone pour la schizophrénie débutante, mise sur pied en 1988 à l’hôpital Louis-H. Lafontaine. Animé par une volonté d’intervenir rapidement auprès des jeunes affectés et leur famille, il a voulu ouvrir un milieu clinique pour amalgamer savoirs de pointe, traitements et réadaptation. L’objectif était simple : contribuer à un destin plus favorable, pour plusieurs patients.

« Psychiatrie clinique », au fil du temps

Trois éditions ont vu le jour entre la 1re, parue en 1980, et la sortie de cette toute dernière en 2016. D’un point de vue historique, il peut être très intéressant d’y comparer l’évolution de certains sujets, comme par exemple l’homosexualité ou la schizophrénie. Certains propos pourraient assurément vous laisser… assez perplexe.
Malgré le fait que plusieurs chapitres restent des thèmes classiques, autour desquels les différents collaborateurs s’affairent à mettre les connaissances actuelles au profit des lecteurs, certains sont fusionnés ou disparaissent, au rythme des découvertes scientifiques. À ce sujet, le Dr Lalonde mentionne que le domaine des psychothérapies a été très développé dans cette 4e édition. Un élément précis retient particulièrement son attention:

« On le sait depuis plusieurs années, mais maintenant on le documente mieux, on le prouve mieux. Dans l’efficacité d’une psychothérapie, 60% est attribuable à la qualité de la relation entre le patient et son médecin. »

Il ne s’agit donc fort probablement pas d’une coïncidence, si même en communication par visio-conférence, il fait sentir son entière disponibilité envers son interlocuteur.

L’élève, le maître, le mentor

Soucieux de transférer ses connaissances et de contribuer à la formation continue, on constate que cette importance qu’il accorde à l’éducation se transpose au-delà du fait qu’il conserve encore ses activités d’enseignement. En effet, le Dr Lalonde vouant une grande admiration à son mentor, le Dr Frédéric Grunberg qu’il qualifie même de « monument », il a décidé de faire comme lui et de passer le flambeau. Ainsi, avec ce même souci délicat d’accompagnement, il a choisi de collaborer avec le Dr Georges-F. Pinard, dans l’espoir ouvertement dévoilé que celui-ci puisse procéder, éventuellement, à la 5e édition de cette œuvre scientifique.

Toujours fasciné par son domaine d’expertise, le psychiatre de renom soutient que « la psychiatrie a plus d’avenir que de passé ». En effet, il demeure convaincu que les prochaines années nous amèneront à mieux comprendre les subtilités du fonctionnement du cerveau, qui conserve encore son lot de secrets pour les chercheurs. D’ici là, ses prochains projets consistent à préparer à l’écriture de la préface d’un livre particulier, où la mère d’une de ses patientes racontera l’histoire de sa fille, mais aussi à appliquer le sage conseil de nulle autre que Janette Bertrand, c’est-à-dire celui de fouiller son passé, pour écrire son histoire au présent, à offrir aux générations futures.

Partagez cet article ››

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Nos coups de coeur

Vous allez aussi aimer