Le Yoga du rire : un outil à prendre au sérieux!

« Yoga » et « rire » sont-ils vraiment deux mots que l’on peut associer, dans une seule et même phrase? Si l’on se réfère à la langue d’origine, le sanskrit, on comprend que « Yoga » réfère à « l’harmonisation du corps et de l’esprit par la respiration ». Puisque le fait de rire implique forcément de faire bouger son diaphragme, en respirant, alors oui, on peut parfaitement les relier. Mais faut-il un très grand sens de l’humour, ou vouloir en développer un, pour s’inscrire à de tels Clubs du rire? Sylvie Dagenais-Douville animatrice de groupes de Yoga du rire, nous amène des réponses à nos questions et nous ouvre une porte toute grande vers son univers bien particulier.

Tomber dans la marmite

« Le rire, c’est sérieux! ». Il s’agit de l’une des premières phrases prononcées par Sylvie, en riant, lors de notre entrevue avec elle. Elle explique son intervention en mentionnant, dans la bonne humeur, que pour pouvoir retirer pleinement tous les bienfaits associés à sa discipline, il faut un certain investissement de temps. Parce que tout comme pour la masse musculaire, rien ne se développe instantanément, après une seule séance.

C’est à la suite d’un atelier vécu dans un musée, que celle-ci est tombée amoureuse du Yoga du rire. Véritable thérapie, de par la qualité et la quantité des apports positifs encourus, l’animation de ses activités n’est pourtant pas pratiquée par une thérapeute. Il faut toutefois détenir, minimalement, une certification officielle, en tant qu’animatrice de Yoga du rire.

Si toutefois, comme Sylvie, vous tombez littéralement dans votre élément, alors vous pourrez poursuivre votre formation vers les ateliers pour devenir enseignant(e) de yoga du rire. Ensuite, après avoir donné beaucoup, beaucoup d’ateliers, vous serez peut-être vous aussi, comme Sylvie, remarqué par le fondateur du mouvement, le docteur Madan Kataria, et pourrez alors détenir le rarissime titre de « Master » du domaine, une certification réservée à une poignée d’enseignants de yoga du rire.

Chaque respiration est une occasion pour rire

Qui peut participer à un Club de Yoga du rire? Sylvie explique qu’ils s’adressent vraiment à tous. À preuve, elle a choisi de mettre son savoir à profit pour accompagner quelques groupes bien particuliers. Ainsi, elle travaille depuis 2013 avec l’hôpital Maisonneuve-Rosemont- Fondation CROIRE (ressourcement pour le corps le cœur et l’esprit offert aux personnes touchées par le cancer) auprès des gens atteints du cancer. Elle œuvre également dans différentes résidences pour aînés, en français et en anglais, où elle s’occupe de groupes formés par une clientèle autonome ou en perte d’autonomie. Surprenant, n’est-ce pas? Sachez que le rire, qu’il soit sincère ou non, amène les mêmes bienfaits. Alors tous méritent d’avoir accès à cette façon bien agréable, de mettre de la joie et de la bonne humeur dans le quotidien.

Utiliser sa pharmacie interne

Curieux de savoir comment se déroule une séance? Et bien premièrement, COVID-19 oblige, elles se déroulent maintenant majoritairement en ligne. Mais autrement, il s’agit vraiment d’une suite de petits exercices, qui sont mis en place graduellement, allant du plus simple au plus complexe. On y intègre aussi quelques activités plus spécifiquement dirigés vers la respiration. De façon ludique et joyeuse (jeux, chansons, danse…), on amène donc un conditionnement par des refrains et des mantras. Chaque rencontre se termine aussi inévitablement par un Shavasana (retour au calme), afin que le corps et l’esprit puissent absorber et bien tirer profit de tous les avantages offerts par la séance.

Bien sûr, la première rencontre demande des explications sur le fondement et le fonctionnement du Yoga du rire. Une fois que les participants ont bien saisi qu’il s’agit d’utiliser le rire pour faire diminuer les hormones nuisibles du stress, en utilisant notre pharmacie interne pour les contrer (dopamine, ocytocines, sérotonine, endorphines), la gêne s’estompe en grande partie et le savoir-faire de l’animatrice amène le reste des morceaux à se mettre en place, pour pouvoir bénéficier de tous les effets du rire.

Si vous souhaitez vous initier à la méditation, mais avez quelques difficultés à réussir, le Yoga par le rire est une excellente approche à utiliser. Son côté dynamique se présente comme une magnifique réponse, à la problématique d’immobilité ressentie par plusieurs. Elle parvient tout de même à nous ancrer dans le moment présent et à générer beaucoup d’idées créatives. Vous pourriez même l’utiliser avec vos enfants, en leur expliquant le tout avec le livre de Sylvie Dagenais-Douville : « Mon premier livre de yoga du rire », paru aux éditions Dominique et compagnie, en 2016.

Partagez cet article ››

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Nos coups de coeur

Vous allez aussi aimer